IBIZA SIMPLE ET AUTHENTIQUE

Si il est une destination dont je ne me lasse jamais c’est bien Ibiza.
Et pour cause, Jules et moi y allons généralement une à deux fois par an. Début avril pour bien commencer la saison après de longs mois d’hiver, de froid, de pluie etc…; Et début octobre pour me reposer d’une rentrée épuisante (plus grosse période d’activité commerciale annuelle dans le petit monde du fitness) et faire un dernier plein d’énergie et de soleil avant un nouvel hiver qui sera lui aussi trop long.
Entre Ibiza et moi c’est une histoire qui dure depuis près de dix ans, par contre pour Jules ce fut plus compliqué. Les premières années (oui oui, années. Il est têtu le bougre) il refusait catégoriquement d’y aller car il avait comme beaucoup des idées préconçues sur cette île.
Il faut bien reconnaître que quand on parle d’Ibiza les clichés arrivent assez vite.

Ibiza (n.prop.) île de clubbeurs aux préoccupations souvent superficielles, qui passent leurs nuits à danser sous ecsta, et leurs jours à travailler leur bronzage entre deux rails de coke.

Inutile de préciser que quand j’entends ça je suis du genre exaspérée.
Finalement, après pas mal d’acharnement (moi aussi je suis têtue) Jules a donc fait sa valise pour partir avec moi direction les Baléares. Et devinez quoi? Il a adoré, au point de vouloir y retourner, encore, et encore.
Sur place nous avons nos habitudes (nous louons toujours le même appartement) et nos adresses préférées. Je vous en partage quelques unes, et comme j’essaie de montrer que sur cette île il n’y a que le clubbing je n’écrirai ni sur la Zoo Project, ni sur la Ants, ni même sur la F*** Me I’m Famous. Oops, c’est pourtant ce que je viens de faire…

Manger libanais

Patchwork Es Pouet de Talamanca, s/n, 07819 Santa Eulalia des Riu

Ce lieu réunit à lui seul trois choses que j’aime dans la vie: la cuisine libanaise, une jolie terrasse, et une vue directe sur la mer.
La déco est soignée, dans un style bohème chic avec une multitude de coussins coloré. L’ambiance y est plutôt décontractée et cerise sur le gâteau, ils servent même des plats végétariens.

Se détendre au spa

Hacienda Na Xamena – Na Xamena, s/n, 07815 San Miguel

C’est dans l’hôtel Hacienda Na Xamena que se trouve le meilleur spa d’Ibiza, ou du moins le plus spectaculaire: La Posidonia
Comptez 75 pour environ 45 minutes de détente le long des cascades suspendues (circuit de thalasso composé de huit bassins) avec une vue incroyable sur la Méditerranée, un service parfait, et un délicieux cocktail healthy.

Se balader dans l’Hippy Market

Hippy Market Punta Arabi – Avinguda Punta Arabi, s/n, 07840 Santa Eulalia del Rio

c’est sans doute l’endroit où je vais le plus régulièrement à Ibiza après la plage. Quand je suis sur l’île tous les mercredis je vais à l’Hippy Market de Punta Arabi.
Si vous avez l’âme gypsy et que vous recherchez des pierres et cristaux, un haut en crochet, des bijoux artisanaux, un carillon en coquillages, de l’encens ou même un tissage mural en macramé, ce marché est fait pour vous.

Commencer et/ou terminer sa journée en douceur

Amante Ibiza – Cala Sol d’en Serra, Calle Afueras, s/n, 07849 Cala Longa

du lundi au vendredi Amante Ibiza vous propose de commencer votre journée par 1h15 de Beach Yoga (début du cours à 9h00, se présenter à 8h45), une fois encore face à la mer, suivi d’un petit-déjeuner healthy sous forme de buffet.
Pour les adeptes de grasses matinées qui ne souhaitent pas se lever si tôt, une fois par semaine l’Amante Ibiza se transforme en cinema en plein air et projette des films à succès, avec popcorn maison et plaids douillets.
Dans un cas comme dans l’autre, il est impératif de réserver à l’avance sous peine de ne plus avoir de place.

Prendre un verre après la plage

Kumharas – Carrer de Lugo, 2, 07829 Sant Josep de sa Talaia

« Hola Señora! Je vais prendre un spritz pastèque et un coucher de soleil. »
Disons le clairement, pour voir les plus beaux coucher de soleil d’Ibiza il faut se rendre sur la cote ouest de l’île.
Loin de moi l’idée de cracher sur le Café Mambo ou le Café del Mar, ce sont des lieux mythiques et je ne suis pas femme à détruire les mythes, mais je préfère m’éloigner un peu de San Antonio et son agitation. De plus j’admet volontiers qu’il règne au Kumharas une ambiance particulière que je ne retrouve pas ailleurs ce qui en fait mon spot préféré pour prendre un verre après la plage.
Le soleil est couché, la soirée peut commencer…

Laisser un commentaire